.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  weightlessVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
emploi/études : SCOOBY GANG MOM.
messages : 8
adalia flores

prénom(s), nom: flores, douce et délicate fleur qui rappelle les origines, qui rappelle la maison. qui semble si lointaine. adalia, enfant solaire, enfant au prénom unique, enfant aimée, enfant détestée. surnom: les lettres qui se réduisent à lia quand on commence à connaître la pétale âge: la majorité qui n'est pas atteinte, seulement dix-huit ans. enfance gâchée, les responsabilités au creux de la paume dès l'adolescence, aînée de la famille, belle cage dorée. date et lieu de naissance: quatorze août, chaleur étouffante à cuba, la douce havane, premier cri qui se mêle aux clapotis des vagues. nationalité: blablabla statut civil: blablabla orientation sexuelle: blablabla  occupation principale: blablabla

pouvoir: (pensez à décrire le pouvoir avec ses points faibles et ses points forts, et surtout ses limites. concernant les mortels, le pouvoir est lié à un trait de caractère, et ils n'ont qu'un seul pouvoir) blablabla  groupe: blablabla  avatar et crédits: kawaiinekoj.

--


prénom / pseudo: blablabla âge: blablabla pays: blablabla comment as-tu connu le forum?: blablabla et t'en penses quoi?: blablabla un tour de nuevapolis à dos de pégase, ça te tente?: blablabla

cobain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
emploi/études : SCOOBY GANG MOM.
messages : 8
01. la havane, terre mère. soleil de plomb un beau jour d'été et l'enfant a respiré. elle était belle, si jolie. le plus bel enfant, et sa venue au monde fut célébrée pendant des jours au sein de la famille flores. le patriarche qui hurlait partout (j'ai une fille!), ils étaient heureux. puis sont venus les six autres enfants de la fratrie, et tous étaient comblés. et puis il a fallu quitter le soleil et le sable chaud, la douceur de la mer qui roule sur l'épiderme pour quitter le pays. pour aller aux états-unis, pour nager dans les lacs bleus de l'oregon. astoria qui accueille la famille, nouvelles promesses dès l'aube d'une enfance dorée. 02. elle fut heureuse, pendant un temps. elle était l'aînée, l'enfant prodige. celle qui recevait tout l'amour, qui surveillait parfois ses cadets. (diego arrête, on écrit pas sur les murs). ils étaient heureux, à neuf dans une petite maison, dans une petite ville. dans son nouvel oregon, lia était heureuse. elle jouait dans le jardin, humait la douce odeur des fleurs. et pendant un temps, c'était suffisant. et les années se sont écoulées, jusqu'à ce qu'elle ne devienne qu'un oiseau enfermé dans une belle cage. pas une seule seconde pour elle, elle devait s'occuper des autres. un sacrifice pour le bien commun, c'est ce qu'elle se répétait. que si elle se sacrifiait, si elle sacrifiait sa vie, c'était pour permettre à toute sa fratrie d'en avoir une belle, douce et remplie de bonheur. que valait un bonheur, une liberté contre six ? les côtes brisées par le devoir, poumons contusionnés, apnée permanente. air irrespirable alors que la douce adolescente devait tout sacrifier pour le reste de sa famille. une mère qui travaillait toute la journée, un père vaguement absent, vaguement violent. elle prenait les coups lia, un sacrifice pour six. tel était son rôle. se sacrifier pour offrir un meilleur avenir à ses frères, à ses sœurs.   03. les fleurs, la photographie 04. lia est cette enfant emplie de douceur, une que l'on ne voit que rarement. parce que lia est incapable d'être autre chose que gentille, un brin mielleuse pour certains, mais ce n'est que sa nature. incapable d'être violente à moins d'être poussée dans ses retranchements. mais lia n'est rien d'autre qu'une sensibilité à fleur de peau, si bien que l'enfant fut diagnostiqué comme hypersensible quelques années auparavant. elle est spirituelle, lia. elle veut le bonheur de tout le monde, leur bien être. certains diraient qu'elle peut être parfois un peu perchée. mais c'est parce qu'elle parle pas trop lia, elle ressent les choses. 05. la bisexualité, la religion 06. il y avait cette douceur inattendue au début, les papillons qui s'envolaient, les yeux qui brillaient d'amour. la joie, l'amour, le bonheur d'avoir enfin trouvé quelqu'un qui la comprenne, qui la complète. parce qu'andrès il était son premier petit-ami, ce garçon aux airs de dur à cuire mais qui ne l'était pas avec elle. elle savait lia, qu'il était dangereux. que sa famille était impliquée dans un cartel, histoires de gang. violence, carmin qui se déverse sur le sol. mais elle n'a pas écouté lia, elle a refusé d'écouter. (j'suis assez grande). (je l'aime ok?). elle s'est fanée la poupée, la rose a perdu de sa splendeur. les coups qui se portent à son corps, (j'ai dansé dans les étoiles maman, j'l'es ai touché les nuages), ce sourire triste, suffisant. parce qu'ils s'en foutaient de lia, ses parents, sa famille. elle n'avait d'importance pour personne, ça n'a jamais été le cas. et andrès, il n'a pas été différent. les nuages qui se multiplient (j'te jure maman j'ai joué dans la peinture), la difficulté à respirer. à vivre. à en finir plusieurs jours à l'hôpital, teint pâle, yeux ternes. et puis elle est venue. l'a éloignée de toute cette misère, oh douce vitellozzo. 07. mica, la princesse dorée, la jalousie qui s'agite au fond de son cœur, qui empoisonne le carmin. parce qu'elle est jolie mica, elle est si jolie. ce sourire éclatant qui rappelait l'italie, contraste éblouissant face aux caraïbes de lia, le jour et la nuit. une riche héritière italienne contre une pauvre petite fille cubaine, l'admiration qui brillait aux coins des yeux. parce qu'à ses yeux, mica avait tout. l'argent, la beauté. mais surtout elle avait la liberté. parce que lia, elle ne l'a jamais eue. jamais n'a-t-elle pu clamer avoir senti le goût acidulé de la liberté sur le bout de sa langue, pas avant que mica ne vienne. pas avant que mica ne vienne la sauver de son enfer. de sa cage dorée, rouillée depuis trop d'années. c'est elle qui est venue l'arracher de l'emprise d'andres, c'est elle qui est venue lui donner une seconde chance. l'opportunité de tout recommencer, d'effacer le passé. de quitter astoria. elle lui fait un peu peur mica, parce qu'elle a cette aura écrasante. et lia n'est que ce petit oiseau à l'aile brisée qu'on tente de réparer avec le temps, loin des siens. mais au fond, sans mica, il n'y aurait peut-être plus de lia. 08. c'est doux comme la soie, chaud comme le soleil matinal, agréable comme la rosée à l'aube. des tasses de thé, quelques rires, la curiosité au clair de lune, la langue qui roule les r dans une tentative d'apprendre l'espagnol à l'autre, un rire face à l'échec. (j'peux t'aider?) la curiosité au bord des lèvres, le cœur empli de douceur, l'envie de bien faire. le bout de la langue qui dépasse alors qu'elle s'applique à peindre ses doigts, un sourire jusqu'aux oreilles à peine glisse-t-elle une fleur derrière son oreille, dans ses cheveux, dans la poche de sa veste. un sourire sur une photo, un sourire à la bibliothèque, deux enfants qui s'extasient devant la beauté de la littérature, ces livres qui n'existent nulle part ailleurs. parce que c'est doux et chaud avec solo, les confessions sous l'astre étoilée, un rire partagé et l'impression d'être à sa place dans le monde, de faire quelque chose de bien. 09. le traumatisme commun, l'esprit bousillé. mais pas avec léon, surtout pas. une douce chaleur qui naît au creux de ses reins, le confort en sa présence. rassurée, comme si plus rien ne pouvait lui arriver. comme s'il allait toujours être là, toujours là pour la protéger. de tous les maux, de tous les mots. les cailloux qui viennent à l'encontre du verre fragile, quelques paroles échangées, et lia le suivrait jusqu'au bout du monde. quelqu'un sur qui se reposer, une épaule sur laquelle pleurer. la fratrie qui s'agrandit, le coeur qui s'étend pour lui faire de la place, peut-être un peu trop même. et pourtant elle le suivrait dans le pire des conneries, jusqu'au bout du monde. il est tout et rien à la fois léon, un grand frère, un ami, un énième sauveur. la raison de s'accrocher un peu plus à la vie qu'hier, une partie de l'âme cachée dans l'autre.  10. l'échappatoire, la bande 11. nuevapolis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
emploi/études : mécano officiel du scooby gang.
messages : 118
mirror :
bb lia si jolie si précieuse je

______________
DAYS TO COME
the calm before the storm was only calm in relation to the storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
emploi/études : bon à rien, rêveur professionnel.
messages : 33
mirror :

ta plume me tue !!
fan 2 tout
:lov: :lov: :lov:
#scoobygang4eva

______________
You, you got so much potential, every moment spent with you I bet was always eventful. I've never seen your type of species, give me heebiejeebies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
emploi/études : PHOTOGRAPHE attaché à l'anonymat, se cachant sous le pseudonyme b.lue.
messages : 63
mirror :
les larmes sont réelles

______________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
emploi/études : SCOOBY GANG MOM.
messages : 8
:sad: :sad:
jvm les meufs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
emploi/études : reine autoproclamée du scoobygang;
messages : 47
mirror :
ADALIA JE MEURS POUR TOI JE ME PRENDS TOUTES LES BALLES DU MONDE POUR TOI SANS PROBLEME

______________
SHE'S A MANIAC ON THE FLOOR
and she's dancing like she's never danced before on the ice blue line of insanity is a place most never see, it's a hard won place of mystery, touch it but can't hold it ☆☆
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
emploi/études : SCOOBY GANG MOM.
messages : 8
mais trop d'amour omg je meurs???????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
weightless
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
flaw in our code :: CHARACTERS :: who you are-